top of page

Le réexamen anticipé (ou examen anticipé) pour une intermittente ou un intermittent du spectacle

Le renoncement à ses droits

Une intermittente ou un intermittent du spectacle qui perçoit des allocations au titre d'une convention d'assurance chômage de l'intermittence peut demander un réexamen anticipé de ses droits sur une fin de contrat de travail intermittent.

Pôle Emploi calcule alors le nouveau montant des indemnités chômage de l'intermittente ou de l'intermittent du spectacle.

 

Avant de procéder à un examen anticipé, il faut être conscient des conséquences pour ses droits à l'assurance chômage.

En effet, procéder à un réexamen anticipé signifie renoncer aux allocations qu'il reste à percevoir.

Cela peut représenter une somme conséquente.

 

Attention, si un examen anticipé n'est pas réalisé au bon moment, Pôle Emploi peut notifier un refus d'ouverture de droits en intermittence et procéder à une ouverture de droits au régime général !

 

Les allocations chômage que percevra ensuite l'intermittente ou l'intermittent du spectacle seront donc des allocations qui dépendent des règles du droit commun de l'indemnisation chômage des demandeurs d'emploi et non adaptées à la précarité des contrats des intermittents du spectacle.

 

Financièrement, c'est une catastrophe pour les intermittentes ou intermittents allocataires.

L'ABONNEMENT POUR LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE

Avec l'abonnement pour les intermittentes et intermittents du spectacle, le cabinet d'avocat FICHOU se charge de toutes vos problématiques liées à votre intermittence.

Besoin d'éclaircissement sur les conditions d'accès au régime d'assurance chômage, l'opportunité d'un réexamen anticipé, votre taux journalier, votre indemnisation, articulation avec une auto entreprise, vos allocations chômage, vos cachets, vos heures de travail, votre différé d'indemnisation, votre franchise congés payés, vos démarches auprès de Pôle Emploi, de la Sécurité Sociale, problèmes avec un contrat de travail, un justificatif employeur etc... ?

 

Que vous releviez de la catégorie des artistes ou des techniciens du spectacle vivant,

tout est inclus dans votre abonnement

Vous avez une assistance pour toutes vos questions sur l'intermittence que vous ayez des droits ouverts à Pôle Emploi ou non.

Votre avocat s'occupe lui-même des différentes démarches qui incombent à tout intermittent du spectacle.

Vous êtes accompagné de A à Z pour votre intermittence.

-> Une réponse sous 48 heures maximum à toutes vos questions

-> Un avocat dédié à votre dossier

-> Une ligne directe pour joindre votre avocat

Abonnement au tarif de 49,99 euros TTC par mois.

Abonnement de 6 mois librement résiliable avec 1 mois de préavis.

CONTACT

 -

CABINET FICHOU AVOCAT

CONTACTER LE CABINET FICHOU

7 rue Taylor - 75010 Paris

E-mail : contact@fichou-avocat.fr
Tél :  09 83 02 59 71

Vous pouvez contacter le cabinet FICHOU via le formulaire ci-dessous :

Vos informations ont bien été envoyées !

« J'ai fait appel à Maître Fichou suite à un contrôle de pôle emploi juste avant la date anniversaire de la réouverture de mes droits... du jour au lendemain j'ai appris que mes droits étaient arrêtés pour diverses raisons.
Désemparée, j'ai cherché un avocat spécialisé dans l'intermittence du spectacle. J'ai quand même eu quelques craintes n'étant pas de Paris.
Et je recommande à 100% ce cabinet, car le suivi est parfaitement respecté par mail ou par téléphone.
Le professionnalisme de Maître Fichou et surtout sa parfaite connaissance des procédures et droits des intermittents et tout le système en général à permis que mon dossier soit réglé et tout ça à distance.
Avocat très à l'écoute, compétent et accessible avec des retours par mail ou par téléphone très rapides (pas de jargon juridique incompréhensible).
Le dossier a été réglé dans le délais indiqué par Maître Fichou.
Un ENORME merci ! »

Charlotte C. - Mornant

bottom of page